Comment stopper vos crises de tétanie une fois pour toute !

J’ai commencé à faire des crises de tétanie lorsque j’ai eu 18 ans. J’ai un souvenir très précis de ma première crise. J’étais complètement perdue et je me demandais ce qui m’arrivait. J’étais dans une confusion mentale horrible et je me suis demandée si je n’étais pas tout simplement en train de mourir. À la fin de cette première crise, j’étais complètement exténuée et mon seul espoir était que cela ne se reproduise jamais.

Malheureusement pour moi, ce ne fut pas le cas. J’ai de nouveau fait une crise et puis une autre et encore une autre. La fréquence a augmenté. Et aussi l’intensité. Le médecin que j’ai consulté à l’époque m’a expliqué que la crise de tétanie était synonyme de la crise d’angoisse ou de la spasmophilie. Mais que je ne devais pas m’inquiéter et que je vivais seulement un peu de stress et que cela allait passer. Quand il m’a dit cela, je me suis dit sois c’est lui qui est fou soit c’est moi qui suis folle. Comment peut-il considérer avec autant de légèreté ces crises qui sont si terrifiantes et qui m’empêchent réellement d’avoir une vie normale.

Le problème des crises de tétanie, c’est qu’après en avoir fait une, puis une autre et encore une autre, vous êtes de plus en plus tendu en permanence car vous surveillez votre corps, vos émotions, votre respiration, votre rythme cardiaque et à la moindre anomalie vous vous mettez à paniquer ce qui déclenche une nouvelle crise.

Après la visite chez le médecin qui ne m’a rien apporté, j’ai compris que j’avais devoir trouver une solution toute seule. Une amie m’avait parlé d’un psychiatre mais je n’avais pas assez d’argent pour me payer plusieurs séances chez ce dernier. Il fallait donc que je trouve une solution autonome que je pourrais faire chez moi toute seule. Je me suis mise en quête d’une telle solution sur Internet et je suis tombée rapidement sur un programme qui s’appelait « halte aux crises d’angoisse ». Je me suis d’abord demandé si ce programme n’était pas une arnaque. Après plusieurs recherches, j’ai trouvé de nombreuses autres personnes qui parlaient positivement de cette méthode sur Internet.

Je me suis dit que je n’avais plus rien à perdre et j’ai donc décidé d’essayer cette méthode assez différente de tout ce que j’avais lu ailleurs. En un peu moins d’un mois, en utilisant cette méthode, mes crises de tétanie avaient diminué de moitié. Après deux mois, j’étais presque complètement guérie. Je n’avais pratiquement plus aucune crise. J’avais encore des moments d’anxiété mais plus de vraies crises à proprement parler.

Si vous êtes quelqu’un qui, comme ça a été mon cas, soufrez de crise de tétanie, et de crises d’angoisse, je vous conseille vraiment cette méthode. Mais vous ne devez pas la prendre à la légère. Il faut la suivre jusqu’au bout. Car beaucoup de gens se contentent de survoler une méthode, ne l’applique jamais, puis se plaignent que ça ne marche pas. Il faut vous engager à fond dans cette méthode si vous voulez arriver au résultat espéré. C’est ce que j’ai fait et les résultats sont vraiment remarquables.

Maintenant je sais que quand vous souffrez de crise tétanie, vous posez sans doute mille questions sur le sujet… Est-ce grave si on prend de l’alcool ? Vous avez peut-être peur de vivre une crise de tétanie aiguë avec perte de connaissance, avec un malaise, ou à répétition.  Peur de faire un AVC  ? Les symptômes semblent toujours commencer dans les bras. Quelles sont les causes ? C’est quoi ? Est-ce que les crises de tétanie sont des crampes ? Comment les soigner ? Est-ce dangereux ? Vous avez sans doute cherché de l’information sur un blog, un forum, sur Wiki, se Wikipédia ou encore sur doctissimo…

Arrêtez de vous poser ces questions, cela ne sert à rien. Je suis passée par là avant vous et cela ne m’a pas aidée. La seule chose qui pour vous aider est une bonne méthode. Cette méthode existe. En tout cas pour moi elle a fonctionné.

Vous cherchez une description pour mieux comprendre si vous en souffrez… Vous avez peur d’en faire durant le sommeil. Quelle est la durée ? Est-ce que cela a un rapport avec la drogue ? Est-ce qu’on risque de faire une migraine ? Cela arrive-t-il plus quand on est enceinte ? Quelle est la différence entre crise de tétanie et spasmophilie ? Y a-t-il plus de risques quand on vit une grossesse ? Vous vous demandez peut-être si ça ne ressemble pas à de la fibromyalgie… Vous avez peur d’en faire une en voiture. Vous cherchez peut-être une solution dans l’homéopathie. Vous avez peur de la perte de connaissance. Est-ce que les femmes enceintes ont plus de chances d’en faire une ? Que faire quand cela vous arrive ? Est-ce qu’on peut en faire une en faisant l’amour. La crise de tétanie a-t-elle un rapport avec la fatigue. Est-ce grave ? Crise de tétanie et crise d’angoisse, est-ce la même chose ? Vous avez peur de faire une grosse et grave crise. Comment gérer cela ? Comment guérir ? Est-ce que c’est la même chose que de l’hyperventilation ou qu’une crise hypocalcémique ? Est-ce héréditaire ? Peut-on trouver une solution dans les huiles essentielles, ou dans une hospitalisation ? Y a-t-il un traitement homéopathique ou une injection ?

Arrêtez de vous poser toutes ces questions. Cela n’a aucun intérêt. Cela ne vous fera pas avancer. Ce dont vous avez besoin c’est une méthode pour vous aider à guérir et cette méthode existe. Vous la trouverez ici.

Peut-on faire une crise de tétanie nocturne pendant le sommeil la nuit, le soir, pendant l’amour ou dans les jambes ou le mollet. Quelles sont les causes, les symptomes. Peut-on être dans un état de crise de tétanie latente ? Cela a-t-il un rapport avec le malaise vagal ? Est-ce toujours musculaire ? Y a-t-il un médicament ? Risque-t-on un malaise ? Est-ce dû à un manque de magnésium et y a-t-il des crises mortelles avec danger de mort ? Quel rapport avec les nerfs, l’épilepsie ou la spasmophilie ? Quelle est l’origine ? Peut-on mourir ? Risque-t-on la paralysie ou la perte de connaissance pendant la grossesse ? La crise de tétanie, pourquoi, quel traitement, qu’est-ce que c’est, que prendre, qu’elle remède prendre, faut-il respirer dans un sac, comment réagir ? Y a-t-il un pdf qui explique tout cela ? Vous faites des crises au réveil à cause du stress ? Quels sont les signes avant coureurs ? Y a-t-il des crises plus sévères que d’autres ? Souffrez-vous de tremblements, de tachycardie, de la thyroide, au réveil ? Quels sont les signes ? Risquez-vous la syncope ? Comment calmer une crise de tétanie, que faire après, comment la stopper ? Vous cherchez une video ? Vous avez eu une crise violente, avec vomissement ? Vous voulez prendre du valium ou du xanax pour éviter les vertiges ?

Il faut que vous cessiez de ruminer comme cela tant de questions dans votre tête. Vous n’avancerez pas comme cela. Je suis passé par là avant vous. Je sais de quoi je parle. Tout comme vous je me suis posé 1000 questions. Cela ne sert à rien. Alors arrêté tout de suite et suivait une méthode valable pour vous en sortir. J’ai fait ce site justement parce je voulais que d’autres personnes puisse à leur tour s’en sortir car c’est vraiment trop moche de traîner dans cet état horrible de spasmophilie. Alors si vous voulez vous en sortir, vous pouvez cliquer ici pour découvrir la méthode que j’ai utilisée personnellement. Cela fonctionne et même vraiment bien.

Courage et à bientôt.

Séverine

Crises de tétanie – Comment guérir…

Bonjour je m’appelle Séverine et je voudrais vous parler de mon expérience avec les crises de tétanie dont j’ai commencé à souffrir durant mes années de collège. Je voudrais vous expliquer comment j’ai vécu cela et comment je m’en suis sortie. C’est donc un peu avant le bac que j’ai commencé à ressentir l’angoisse, la panique, la dépression. Je me posais des questions sur les causes de ces crises de tétanie musculaire. Je me demandais si je ne souffrais pas d’épilepsie. Je me demandais quel traitement suivre. On m’avait expliqué que je devais respirer dans un sac. J’avais des tremblements. J’étais pleine de stress. C’était comme de l’hyperventilation. J’avais peur de perdre connaissance et des pertes de connaissance. Je me demandais si les crises de tétanie étaient graves. Je me sentais seule, un peu désespérée. Mais je m’accrochais car je voulais vivre une vie normale. Retrouver la vie normale que j’avais eue avant et que je voulais retrouver. Mais c’est vrai que plein de fois j’étais complètement désespéré et j’avais presque envie d’en finir. Je me demandais pourquoi ça m’arrive à moi. Mais un jour je suis tombé sur la méthode « Halte aux crises d’angoisse de Philippe Grégoire ». C’est un peu comme un régime où toutes méthode que vous devez suivre, quand vous voyez les résultats arriver vous avez envie de vous plonger plus encore dans le programme. Et ce fut mon cas. Car chaque jour je me sentais de mieux en mieux. J’avais l’impression de retrouver la personne que j’avais été un jour. Car un moment j’avais eu peur de ne plus jamais pouvoir vivre normalement. Mais les arguments du livre de Philippe Grégoire m’ont convaincu que je pouvais redevenir cette personne. J’ai mieux compris ce qui se passait dans mon cerveau. Ça été du travail mais le résultat en valait la peine. Sans lui je n’y serais jamais arrivée. J’ai fini par me débarrasser de ces problèmes de tétanie sans médicament. J’ai récupéré ma vie.

.

Crise de tétanie wiki.

Comment vous débarrassez définitivement des symptômes de crise de tétanie

Ma première crise de tétanie est arrivée lorsque j’étais encore à l’école un peu avant mon bac. J’étais incapable de me concentrer. J’ai commencé à suer. Je me sentais vraiment mal. J’avais peur car je sentais que j’allais tomber malade en classe. J’allais avoir une crise devant tout le monde. Je n’étais pas malade. Mais c’est l’idée d’être malade qui me faisait très peur. Je ne voulais pas être embarrassé devant tout le monde. Après cette première crise, je me doutais que ça allait recommencer. Et en plus à l’école. Et ce fut le cas. Je n’arrivais plus à me concentrer. J’avais peur d’avoir une crise de tétanie et de perdre connaissance. C’est dur d’avoir des crises de tétanie à répétition comme ado. J’avais peur de ces malaises. Peur de faire une crise aiguë. J’ai même dû m’absenter des cours plusieurs fois à cause de cela. J’ai commence à devenir dépressif à cause de ça. Cela m’a isolé complètement des autres. Je commençais à ne plus sortir. J’ai développé de l’agoraphobie aiguë. Je voulais un remède, je voulais un traitement pour en finir avec ce symptôme. J’en avais assez d’être sous la menace continue d’un malaise vagal. Ces crises m’ont ensuite poursuivi à l’âge adulte. À la fin j’en avais assez de ne pas avoir une vie normale et je me suis mis à faire des recherches sur Internet. Et la méthode qui semblait avoir le plus d’échos positifs était celle de Philippe Grégoire, Halte aux crises d’angoisse. Je suis tombé sur des vidéos sur YouTube et cet homme semblait digne de confiance. Alors j’ai sauté le pas, et tout ce qu’il dit dans la méthode, tout ce qu’il décrit comme exercice à faire, tout cela m’a sauvé. Après quelques jours j’étais prêt à affronter le monde. Je n’ai plus eu de crise de tétanie et ça été le meilleur investissement que j’ai fait dans ma vie.

Je me présente

crise de tetanie

J'avais 18 ans, la première fois que j’ai fait une crise de tétanie. Le médecin m’a dit que c’était purement neurologique. Il m’a dit que la tétanie ne se guérissait pas, qu’il fallait apprendre à vivre avec. Il m’a aussi dit que la tétanie était provoquée par à un mauvais fonctionnement des glandes parathyroïdes, à un problème d’assimilation du calcium et du magnésium.
Malgré ce qu’il me disait, que la tétanie ne se guérissait soi-disant pas, j’ai décidé de ne pas y céder.

Je voudrais dire à toutes les personnes qui souffrent de ces crises de tétanie que vous devez tenir bon ! Il ne faut pas perdre espoir. L'adversaire est coriace, mais ne vous avouer pas vaincu(e), il y a des solutions. Je m’en suis sorti et c’est pour cela que j’ai voulu créer ce site web pour vous raconter comment j’ai fait pour guérir. Courage. D’autre avant vous s’en sont sortis !

Séverine